:: News .:. Documents .:. Forum .:. Downloads .:. Bibliographie .:. Liens .:. Contact  :: 


Home
  :. News
  .: Documents
    .: Notions
    .: Protocoles
    .: Sécurité
    .: Architecture
    .: Prog
    .: Systèmes
  :. Forum
  .: Downloads
  :. Bibliographie
  .: Liens
  :. Contact

Chat

  Nickname:


irc: #guill.net

Forum



 
Les évolutions de 802.11  
 

 

Voir aussi la définition de la norme 802.11

La norme IEEE 802.11b

Normalisée en septembre 1999, la norme 802.11b ou 802.11HR (High Rate) n’est modifiée par rapport à la norme 802.11 exposée ci-dessus qu’au niveau de la couche physique. Seule la technologie DSSS dans la bande 2,4 GHz est gardée, permettant des débits de 11 Mbps et des portées de 300 mètres. Bien sûr, les débits chutent avec l’augmentation de la distance entre les éléments.

Un organisme, la WECA, s’est donné la mission de certifier l’intéropérabilité des produits avec la norme 802.11b afin d’aider son implantation au niveau du marché.

La norme IEEE 802.11a

Opérant dans la bande des 5 à 5.8 GHz, la norme 802.11a met l’accent sur l’utilisation de la technologie OFDM au niveau physique pour atteindre des débits de 54 Mbps. OFDM est également la technologie préconisée par la norme Hiperlan/2. La norme prévoit grâce à cette technologie une meilleure immunité aux interférences.

OFDM (Orthogonal Frequency Division Multiplexing) divise les canaux de 20 MHz en 52 sous-canaux de 0,3125 MHz (sur 64 sous-canaux possibles) pour obtenir au choix des débits de 6, 9, 12, 18, 24, 36, 48 ou 54 Mbps. Seuls les débits de 6, 12 et 24 Mbps doivent être impérativement implémentés sur tous les produits.

Le prix des équipements : décembre 2000

Air Connect, de 3Com
Interfaces : 10Base-T, port console RS 232
Assignation d'adresse : DHCP client, port console
Administration : Telnet, émulation terminal, SNMP, HTTP
Support snmp : SNMP v1, MIB II, MIB 3Com
Prix indicatif de l'AP : 8 300 F
Prix indicatif de la carte PCMCIA : 1 700 F
 
 

WL400, de Compaq
Interfaces : 10Base-T, port console RS 232
Assignation d'adresse : interface propriétaire
Administration : interface propriétaire
Prix indicatif de l'AP : 6 900 F
Prix indicatif de la carte PCMCIA : 1 500 F
 
 

Range Lan-DS, de Proxim
Interfaces : 10/100Base-T, port console RS 232, port PCMCIA
Assignation d'adresse : DHCP client, port console
Administration : Telnet, émulation de terminal, SNMP, HTTP
Support SNMP : MIB I, II, MIB 802.11
Prix indicatif de l'AP : 8 300 F
Prix indicatif de la carte PCMCIA : 1 500 F
 
 

Aironet 340, de Cisco
Interfaces : 10/100Base-T, port console RS 232
Assignation d'adresse : DHCP client, Boot P
Administration : Telnet, FTP, SNMP, HTTP, émulation de terminal
Prix indicatif de l'AP : 9 600 F
Prix indicatif de la carte PCMCIA : 1 850 F

La norme 802.11 dans la presse

Réseaux & Télécoms : articles de l’année 2000

802.11b : des promesses à confirmer
« Compaq, Cisco, 3Com, Proxim : quatre réseaux sans fil prêts à l'emploi répondant aux recommandations 802.11b ont travaillé de concert. L'apparente liberté de choix offerte par leur garantie d'interopérabilité est fortement restreinte par une absence totale d'outils d'administration interplates-formes. […]
Au sein de la déjà ancienne norme 802.11, quelques appareils d'origine diverse acceptaient déjà de dialoguer, mais dans un mode si dégradé qu'il n'était pas rentable d'espérer une certaine interopérabilité. Le Weca (Wireless Ethernet Compatibility Alliance) allait-il gommer ces disparités ? La réponse est toute en nuances : oui et non. Oui, tous les équipements frappés du sceau 11b acceptent d'être intégrés dans un même réseau. Non, il n'est pas humainement possible de gérer un parc réellement hétérogène, faute de logiciels d'administration unifiés, d'API communes, de procédures d'installation semblables, d'interfaces physiques normées. […]
Si, en architecture cuivre, l'installation d'un hub ou d'un routeur peut s'accommoder d'une armoire ou d'une étagère proche de la baie de brassage, la mise en place d'un point d'accès, quant à elle, est bien plus complexe. Le comportement de l'Ethernet sans fil nouvelle génération ne semble apporter aucune amélioration par rapport à l'ancien 802.11. A ce sujet, 3Com offre une documentation très didactique et précise, qui recommande de bien dégager le concentrateur des masses métalliques et propose d'accrocher l'AP au plafond du local. Faux plafond obligatoire donc, pour y acheminer à la fois les câbles d'alimentation et de liaison RJ45. Encore faut-il disposer d'une prise secteur dans l'immédiate proximité de l'AP. 3Com, toujours, propose un boîtier d'alimentation de l'AP via le câble Ethernet, solution élégante mais exigeant un câblage propre. […]
Lorsque quatre clients tentent de joindre un serveur, le débit maximal dépasse rarement 3 Mbit/s. Viennent ensuite les brouillages extérieurs. Les connecteurs PCMCIA des ordinateurs portables tenant, le plus souvent, dans un mouchoir de poche, il est vain d'espérer faire cohabiter une carte 802.11b et une extension Bluetooth. Aucune transmission n'est alors possible. Deux portables équipés respectivement d'une carte Bluetooth et 802.11b se perturbent mutuellement s'ils sont placés côte à côte, et la distance minimale entre les deux émetteurs doit dépasser un bon mètre pour éliminer toute perturbation électromagnétique - ce qui ne résout pas les problèmes de collision. Viennent enfin les interférences hors bande. Celles des téléphones cellulaires en harmonique 3, brèves, peu destructrices, mais qui provoquent quelques nack lors de transmissions de fichiers. […]
Comme, dans le cadre des interfaces d'administration, rien ne donne accès à un contrôle approfondi des paramètres de cryptage, il a été impossible d'utiliser le mode Wep en mode hétérogène. Au sein d'une même marque, les protocoles de sécurité fonctionnent sans problème mais dégradent sensiblement les taux de transmission. L'usage d'un tunnel logiciel associé à une couche de compression s'avère bien plus rentable, tant sur le plan de l'interopérabilité que sur celui de l'efficacité.

Le prix de l'interopérabilité
« Partant du principe que le suffixe "b" signifie interopérable, on peut légitimement espérer ne plus tenir compte de l'origine des équipements et acheter les équipements 802.11b comme on le ferait avec un adaptateur Base-T. Liberté d'autant plus appréciable que les tarifs varient presque du simple au double d'un constructeur à l'autre : près de 1 500 francs pour une carte PCMCIA chez 3Com ou Compaq, un peu moins de 3 000 francs chez Cisco. Les prix des points d'accès sont aussi très fluctuants, de 7 000 à 10 000 francs. Ce qui conduit chaque administrateur à choisir un mode de fonctionnement particulier : soit jouer la carte de l'interopérabilité en ne recherchant que les équipements les moins chers, soit n'opter que pour une seule marque afin de tirer le meilleur parti des fonctions propriétaires du réseau si les applications utilisées exigent une bande passante élevée. »

Quand 802.11b fait l’unanimité
« La norme de réseau local sans fil 802.11b pénètre le tissu économique français. Avec 11 Mbit/s de débit et 100 m de portée, elle facilite la mobilité des personnes et peut même relier des bâtiments distants. […]

Internet fleurit au Printemps
« Les magasins Printemps développent le commerce électronique interactif. […] Le vendeur porte une caméra capable de diffuser sur le web. Monté sur des rollers, il a dans les mains un PC portable et, sur l'épaule, une webcam. […]
"A l'ouverture, nos webcamers dialoguaient avec les clients via GSM. Nous avions un accord avec un opérateur." Mais l'homme au parler franc explique qu'ils ont dû abandonner ce mode de transmission : "Le système, instable, coupait les communications et n'acceptait pas d'appels simultanés. Le débit de 9,6 kbit/s, trop lent, générait des files d'attente trop longues." Le webcamer transmet de la vidéo et du texte. Bruno Teboul se tourne alors vers une technologie de réseau local sans fil et teste la solution Airconnect 802.11b de 3Com, disponible en France depuis septembre 2000. Avec 11 Mbit/s de débit et 100 m de portée, elle correspond mieux à ses attentes. Trois jours de test ont suffi pour prouver que la technologie remplissait son rôle. Cinquante-cinq points d'accès sont déposés dans les faux plafonds des trois magasins afin de fournir une couverture sans trou du service. […]
La portée promise est là, et la liaison fonctionne d'un étage à l'autre. Sur le papier, chaque station de base peut supporter jusqu'à soixante-trois clients simultanés. »

EM Lyon : Une installation sans fil à retordre
Un réseau sans fil couvre les 25 000 m2 du campus de l'école lyonnaise. […]
Deux bornes ont été installées sur 400 m2 pour tester la solution Waveport 2, 802.11b, avec trente postes. Résultat, dans les escaliers, dans les ascenseurs, entre les salles de cours, ça marche ! Trente bornes au total ont donc été implantées sur quatre étages et alimentent deux cents postes. La portée théorique est de 300 m, mais, soumis à une obligation de haute qualité de service fixée par l'école, Yannick Bouchet a installé les bornes suivant un maillage très fin (tous les 10 m environ). […]
Autre avantage, le débit de 11 Mbit/s supporte des applications de netmeeting ou d'e-learning. […]
"Pour trente postes, le coût de mise en oeuvre est moitié moindre", souligne Yannick Bouchet. […]
"Nous avons toujours besoin d'un réseau filaire pour échanger de gros débits (100 Mbit/s), pour des applications vidéo par exemple, et nous avons conservé aussi des bornes à infrarouge pour les utilisateurs qui ne sont pas équipés pour le mobile." Le réseau sans fil est totalement complémentaire du réseau filaire. […] »

Mairie de Lescar : Adieu Numéris, et vive le sans-fil !
«  Une mairie béarnaise opte pour une solution Aironet de Cisco.
[…] Après l'étude de différentes options techniques pour remplacer ses liaisons Numéris, comme les faisceaux hertziens ou la pose de fibre optique entre les bâtiments, la mairie de Lescar a choisi une solution 802.11b parce qu'elle était la plus économique. "Au moment de l'étude, courant 1998, nous avons éliminé l'option fibre optique en raison de son coût par mètre de 40 francs, hors pose et hors équipements, trop prohibitif. Quant aux solutions de liaisons Transfix ou de faisceaux hertziens à 2 Mbit/s proposées par France Télécom, il fallait compter des frais d'installation de 72 000 francs toutes taxes comprises, et un coût variant entre 48 000 et 80 000 francs toutes taxes comprises par an et par site !", s'insurge Carole Nozères. En comparaison, les produits Aironet étaient si compétitifs que la mairie a décidé de relier ses neuf sites distants pour une addition de 285 000 francs toutes taxes comprises. La gamme de ponts Aironet 340 de Cisco, utilisés par la mairie, promet ainsi, en théorie et selon les antennes, une portée de 5,5 km à 11 Mbit/s, voire de 10,5 km à 2 Mbit/s ! […]
Côté installation, elle est simple si on respecte quelques contraintes : absence d'obstacle entre deux antennes et distance maximale de 30 m entre l'antenne installée sur le toit et le pont Aironet 340. Ensuite, il suffit de raccorder les ponts au réseau local via une interface RJ45 Ethernet à 10 Mbit/s. "L'installation complète d'un équipement sur un site dure environ une journée. Mais avant de s'engager, il est important de vérifier l'aspect juridique, car les réseaux sur la bande de fréquence 2,4 GHz sont réglementés par l'arrêté ministériel du 24 juillet 1995. Certaines communes ne peuvent installer ce type de solution, car l'armée se réserve le droit d'utiliser cette bande..."

Le Monde Informatique : 14 février 2001

Les failles de sécurité des WLAN aux normes 802.11
« Les réseaux sans fil au standard 802.11 ne sont pas sûrs. […] Le protocole WEP pêche surtout par le fait qu’il n’assure pas la sécurisation de la distribution des clés d’encryptage. […] Seul 3Com prétend proposer une solution d’individualisation des clés. Le hic, c’est que l’on quitte la norme. […] A noter que les utilisateurs d’un réseau 802.11 voient leur débit utile réduit de 20% si le cryptage est réalisé par un logiciel. Il convient d’utiliser des cartes qui assurent le cryptage au niveau matériel. »

 




Sondage

Quel est votre connexion à Internet aujourd'hui ?
 
RTC 56Kbps
ADSL simple de 128 à 2048 Kbps
ADSL + Téléphonie (+TV) de 128 à 2048 Kbps
ADSL simple jusqu'à 20Mbps
ADSL + Téléphonie (+TV) jusqu'à 20Mbps
Autres (RNIS, Satellites bi-directionnel...)
Total :
2647

Recherche


Docs
   Pflogsumm (Analyseur de log mail pour Postfix)
   Proftpd (Mise en service d'un serveur FTP avec proftpd sous Linux)
   Openldap (Mise en service d'un serveur LDAP sous Linux)
   Gestion des périphériques en c++ builder (Communication RS232 en C++ Builder)
   Les sockets windows (Windows Sockets : un cours accéléré)

guill.net©1999-2017