:: News .:. Documents .:. Forum .:. Downloads .:. Bibliographie .:. Liens .:. Contact  :: 


Home
  :. News
  .: Documents
    .: Notions
    .: Protocoles
    .: Sécurité
    .: Architecture
    .: Prog
    .: Systèmes
  :. Forum
  .: Downloads
  :. Bibliographie
  .: Liens
  :. Contact

Chat

  Nickname:


irc: #guill.net

Forum



 
100 Base T, 100 base T4, 100 base TX et 100 base FX  
 

 

1. 100 Base T
2. 100 Base T4
3. 100 Base TX
4. 100 Base FX
5. CSMA/CD - Transmission
6. CSMA/CD - Détection
7. CSMA/CD - Reprise
8. CSMA/CD - Réception
9. Interface MII
Bibliographie


100 Base-T

La norme 100Base-T est soutenue par de nombreux constructeurs dont 3Com qui est à l’origine des recherches.

Les travaux qui ont amené le développement de la norme 100Base ont été mené par le comité 802.3 de l’IEEE. C’est ce même comité qui avait contribué à l’élaboration de la norme 10Base. De ce fait l’approche dans la conception et le fonctionnement du 100Base est très proche du 10Base.Elle reprend les principaux aspects de la norme à 10Mb/s (le protocole, la topologie, le format des trames,...) ce qui lui a valu l’appellation d’héritière du 10Base.


Croisement des pins sur paire torsadées 100BaseT

La principale modification tient dans le fait que l’on passe à une vitesse de transmission dix fois plus élevée.De plus les spécifications sur le câblage sont différentes, en effet trois types de câblage sont donnés pour transmettre des signaux Ethernet à 100Mb/s.
Le 100Base-T tire son nom de ses spécifications que nous allons identifier :
- Le 100 provient de la vitesse de transmission qui est de 100Mb/s.
- Le Base qu’en à lui correspond à baseband qui est le type de signal émis.

La dernière partie du nom permet d’identifier le type de câblage utilisé parmi les trois catégories suivantes : T4, TX, FX.

En partant de la droite ,nous avons le moyen physique d’accès qui sert à transporter le signal entre deux équipements. Ce moyen peut être de l’un des trois types évoqués.

L’élément suivant du schéma est le transceiver, il assure les mêmes fonctions générales qu’un transceiver Ethernet à 10Mb/s. Le transceiver peut être un ensemble de circuits intégré dans le port Ethernet, il est alors invisible à l’utilisateur, ou bien il peut avoir la forme d’une boîte équipée d’un câble MII semblable à celui utilisé pour l’Ethernet à 10Mb/s.

Nous avons ensuite l’équipement terminal de données. Cet équipement peut être dans notre cas soit un ordinateur, soit un répéteur, soit un concentrateur. Chaque équipement est muni d’une carte Ethernet qui lui permet de se connecter au moyen physique d’accès, et ainsi d’assurer les fonctions requises pour envoyer des trames d’information sur le réseau.

Les notions dont nous allons parler maintenant étant des éléments que la norme 100Base-T a en commun avec la norme 10Base-T,nous ne ferons que les évoquer brièvement et ce afin d’éviter une redondance fastidieuse pour le lecteur.

Protocoles de communication, topologie, signalisation et codage.

Le protocole de communication utilisé est le protocole CSMA/CD dont on a parlé dans la première partie du projet. La topologie d’un réseau 100Base-T est la même que pour un réseau 10Base-T, c’est à dire en étoile autour d’un concentrateur-répéteur central. La norme de signalisation et de codage reprend les caractéristiques du codage de la norme 10Base-T.
Comme nous l’avons précédemment dit, il y a trois types différents de vecteur de transmission conçus pour transporter des signaux à 100Mb/s.

  • Le 100Base-T4 qui correspond à 4 paires torsadées de qualité téléphonique.
  • Le 100Base-TX qui utilise deux paires torsadées de type 5.
  • Le 100Base-FX qui utilise deux brins de fibre optique.

Ces deux dernières spécifications pouvant être regroupées dans une même sous famille(100Base-X)car elles ont été toutes les deux adoptées d’après des standards de l’ANSI.

100 Base T4


Type de lien entre un terminal et un segment Ethernet 100BaseT4

Le 100Base-T4 utilise 4 paires torsadées non blindées de catégorie 3,4,5.

Il est élaboré pour permettre une longueur maximale de câble de 100 mètres entre deux équipements.

Les spécifications de la norme recommandent l’utilisation de câble de catégorie 5 et ce afin d’assurer une meilleure réception du signal.


Les pins utilisées pour le 100BaseT4

La limitation des segments est due au temps que le signal passe dans les équipements.

Il est également recommandé de limiter la distance entre l’armoire de câblage et les prises fixes à 90 mètres pour garder 10 mètres de câble pour permettre les ajustements quant à l’emplacement du matériel.


Ci-dessous le croisement des pins pour le 100BaseT4

100 Base TX

Cette sous- famille utilise deux paires torsadées non blindées de catégorie 5 ou deux paires torsadées blindées de type 1.


Croisement des pins sur un câble supportant 100BaseTX

Pour des raisons analogues à celles du 100Base-T4,la limitation des segments de câble est de 100 mètres.

Il est de même recommandé de garder 10 mètres de câble en réserve pour déplacer le matériel.


Pins utilisées pour le 100BaseTX

Cette famille présente l’avantage de n’utiliser que deux paires torsadées Elle ne nécessite donc pas forcément un recâblage total si le câblage d’origine est d’une catégorie qui peut supporter un débit de 100Mb/s.


Type de connexion entre un terminal et un segement 100BaseTX

100 Base-FX

Le 100Base-FX est défini pour fonctionner avec deux brins de fibre optique multimode (MMF)par lien,un pour la transmission de données,l’autre pour la réception de données.La fibre utilisée est du type (62.5/125)et ce sur une longueur d’onde de 1350nm.


Exemple de liaison entre un terminal et un segment 100BaseFX

La longueur des brins entre deux équipement est au maximum de 412mètres,cette limitation étant imposée comme dans les cas précèdants par le temps que le signal passe dans les équipements du réseaux.

Nous venons de voir les différentes familles de câblage pouvant fonctionner avec la norme 100Base-T.Ces familles se présentent des performances analogues pour celles qui utilisent de la paire torsadée. Le 100Base-FX présente de meilleurs performances mais son coût freine son développement.

La famille pour laquelle il y a le plus de matériel disponible est le 100Base-TX car il présente l’avantage de n’utiliser que deux paires de câble, de ce fait la migration d’un réseau de 10Mb/s vers du 100Mb/s est plus économique. En effet, si le câblage existant est d’une catégorie pouvant supporter un débit élevé, il n’est pas nécessaire de procéder à un recâblage de l’installation et seul les équipement terminaux sont à changer.

 




Sondage

Quel est votre connexion à Internet aujourd'hui ?
 
RTC 56Kbps
ADSL simple de 128 à 2048 Kbps
ADSL + Téléphonie (+TV) de 128 à 2048 Kbps
ADSL simple jusqu'à 20Mbps
ADSL + Téléphonie (+TV) jusqu'à 20Mbps
Autres (RNIS, Satellites bi-directionnel...)
Total :
2647

Recherche


Docs
   Pflogsumm (Analyseur de log mail pour Postfix)
   Proftpd (Mise en service d'un serveur FTP avec proftpd sous Linux)
   Openldap (Mise en service d'un serveur LDAP sous Linux)
   Gestion des périphériques en c++ builder (Communication RS232 en C++ Builder)
   Les sockets windows (Windows Sockets : un cours accéléré)

guill.net©1999-2017